On avance…

   Ça c’est Monsieur Papa, la tête en bas parce qu’il est couché (« la tête en haut, maman, il serait debout! »…ma fille, cette cartésienne…), avec des pansements sur le ventre, des fils et au bras un gros hématome.

Monsieur Papa a été opéré. Il va bien, enfin, tout va bien sauf son moral. Très fluctuant. Mais il est passé à côté de la Grande Faucheuse, la tumeur vue aux IRM et biopsie avait doublé de volume et une autre, la sal@pe, encore plus grosse était apparue en moins de 3 mois (délai entre la biopsie et l’opération). Selon le chirurgien, à un mois près nous entamions non plus un processus de guérison mais de prolongation de vie sans trop d’espoir…. Merci, merci Dieu, Vichnou, Gaïa, anges gardiens et merci la médecine. Merci Docteur F. aussi…. Déjà que vous avez un charme fou, alors si en plus vous sauvez ma moitié, je vais vous aimer aussi…

Il ne devrait pas y avoir de radiothérapie, pas de chimio. Il faudra du temps, ça oui…pour remédier aux effets secondaires, incontinence et impuissance. 4 à 6 mois pour l’un et 12 à 24 mois pour l’autre. Il n’est pas patient, je suis donc sur les rotules. Je suis épuisée, moralement, émotionnellement et physiquement. 

Mais j’ai retrouvé du boulot….et donc je m’en fiche, car depuis le 1er avril et après avoir poursuivi la conseillère pôle emploi pour obtenir une liste de poste CUI (je l’ai limite harcelée par mails), après avoir décroché le graal (une offre à moins de 25 minutes de chez moi), passé 2 entretiens dans cette école, je suis donc pour un an Assistante de Vie Scolaire, auprès de 3 enfants. Niveau maternelle pour un enfant trisomique, niveau CE1 pour une petite dyslexique dyspraxique et niveau CM1 pour un garçon hyperactif.

Je suis très heureuse d’y être arrivée, d’avoir été embauchée parmi dix candidates, pour mes compétences, mon expérience, et pas du tout refoulée car diplômée en Belgique, ce que l’Education Nationale fait depuis 5 ans. Merci l’enseignement privé, merci de m’avoir écoutée et considérée comme un atout potentiel.

Je vais revivre moi aussi. J’ai un visuel sur l’avenir plutôt court, 12 mois. Mais il y a un mois encore je n’avais ni avenir ni espoir. 

Merci aussi pour vos commentaires et messages, merci à Flo pour les textos. Un de ces mercredis (école privée dit semaine de 4 jours…) on pourrait retourner manger en regardant les haubans des bateaux sous le soleil ou la pluie 😉

Je sais que je dois rester prudente,  Monsieur Papa est en voie de guérison. Il restera 12 ans sous surveillance…mais je respire. Après des mois d’apnée je peux vous dire que ça fait du bien…

Publicités

9 réflexions sur “On avance…

  1. Oh en voilà de jolies nouvelles. D’abord ton compagnon, ouf ! Merci la médecine ! La route sera longue mais l’espoir est de retour. J’espère que Melle V vit les choses le moins mal possible ( pas simple si jeune) et que votre entourage assure. Concernant ton job, je suis bien contente même si j’imagine bien que c’est loin d’être simple. Des bises

    • Merci ☺️ ma poulette le vit bien, son papa a de gros bobos, elle n’a pas eu peur car pour elle l’hospitalisation de son père fut l’occasion de dormir chez sa marraine et d’aller dans son école. Elle sent que des choses ont changé, elle le connaît bien…et lui assène ses vérités :  » laisse nous, papa, parce que là tu nous fatigues ». Bientôt 4 ans. Ma fille…réaliste et philosophe 😁

  2. Oh putain, le soulagement!!
    Oui, patience, Monsieur Papa!! Ça va revenir 🙂
    Il y a 10 ans, mon père avait réussi à en plaisanter: « dans quelques mois, on sera dans les couches tous les 2, ton bébé et moi, j’espère m’en passer le premier!! »
    Hauts les coeurs, ça va le faire!

    Bravo pour ton travail, sacré poste, dis-donc, ça ne doit pas être simple tous les jours non plus mais très enrichissant. Oui, semaine de 4 jours chez nous aussi 😉

    • Merci 😊 Je croise les doigts, parce qu’est-ce qu’il est invivable, imbuvable… Tristounette de ne plus pouvoir conduire ma poulette à l’école le matin ni de la récupérer à midi. Mais soulagée de ne pas rester à la maison avec lui et d’être sa cible préférée quand il a envie de pousser une gueulante. Monsieur Papa n’a pas le même sens de l’humour que ton papa…Je serre les dents….même quand il me dit que je n’ai aucun courage parce que je ne maigris toujours pas. Vaut mieux être sourde que d’entendre ça, non ? 😔 oui ce sera un job enrichissant, et mon premier jour fut très chouette. Vivement la rentrée le 18!

      • … J’avais espéré qu’avoir deux fois de suite échapper au pire allait un peu jouer en bien sur le caractère de ton homme… C’est raté.
        Oui, mieux vaudrait être sourde. Ça me peine énormément pour toi. Je ne pense pas que j’aurais la même patience et le même self-control si mon compagnon me parlait ainsi…
        Je vois que ta poulette a tout compris! Même les réflexions de sa fille ne le pousse pas à mettre de l’eau dans son vin??
        Et comment va ta santé à toi??
        Sinon, c’est sacrément chouette de se dire « vivement la rentrée »!! 😀

      • Je ne garde pas toujours mon calme, hélas. Mon syndrome de Cushing est dû à une cause psychologique, comme dans moins de 10% des cas. Ô quelle surprise… 😔 En gros, je suis en pleine dépression, depuis des mois, voire des années, j’accumule les colères, les rancœurs et rancunes, les déceptions,… Je vis très mal le caractère plutôt orageux de mon compagnon, son manque total de tact et sa famille lourdingue. J’en ai parlé à la maison, cela lui passe au dessus de la tête, je combattrai seule je commence à en avoir l’habitude…. Il faudra envisager de consulter, tout en sachant que dans ma BF ce genre de « maladie » est considérée comme de la faiblesse, et que seuls les paresseux se laissent abattre. Mon travail m’apportera pour un an une saine fatigue, un éloignement familial nécessaire, et du temps pour moi, hors des discussions stériles et des repas de midi qui tournent au vinaigre. Pourtant je l’aime, pourtant il m’aime. Mais mal. Et cela ne changera guère. Partir? Je l’ai envisagé mille fois. Mais après quoi et après qui vais je encore courir et m’illusionner? Je suis dans l’espérance que m’offre mon nouvel interim, m’écarter de chez moi pour mieux me retrouver et me reconstruire. Et peut être ouvrir d’autres portes professionnelles ensuite, dans l’enseignement privé. Merci pour ton soutien 🌹

      • Mon compagnon souffre depuis plus de 12 ans de troubles anxieux généralisés… donc je suis assez sensible à ce genre d’affection.
        Et en gros, peu de gens savent ce que ça implique, que non, se mettre un coup de pied au cul, ça ne fonctionne pas.. bref, soutien niveau zéro dans notre cas aussi. Et j’en ai marre d’expliquer, ré expliquer sans cesse…
        C’est souvent difficile au quotidien, la routine qui le sécurise lui me rend parfois folle (par exemple manger à heures fixes, ne rien faire d’imprévu…)!! Heureusement qu’il est bien suivi médicalement (quoique, il pourrait encore faire mieux, aller voir un neurologue pour gérer les douleurs musculaires qui par exemple l’empêchent de s’endormir, j’y travaille!!).
        J’espère qu’une fois que la convalescence de ton homme sera terminé, ça s’arrangera (j’imagine bien qu’il doit en plus se sentir atteint dans sa virilité de fier mâle du sud!!)(bordel, il est VIVANT!!).
        Et oui, ça peut t’ouvrir plein de portes, à tous les niveaux, ton poste actuel! Bravo!

      • Merci 🌹 Je comprends, un peu, ce que tu me décris. Ma grand-mère maternelle fut une dépressive toute sa vie, elle a même subit, dans les années cinquante, des électrochocs…. Elle voyait tout en noir, son enfance et adolescence furent dures et peu heureuses, ma maman était sa fierté, elle ne s’est jamais « remise » ( quel horrible mot, vide de sens ) de sa mort (personne ne le peut, mais elle était plus fragilisée encore ).
        J’ai pour ma part vécu dans la joie et l’amour, puis la maladie de maman, son décès, mes deux divorces, la vente de ma maison, celle de mon enfance, la perte de mon travail chéri en Belgique, et les écueils de ma vie ici, en France…c’est un peu beaucoup pour une seule personne, mais il faut avancer.
        Oui, Monsieur Papa est vivant, il se dit mutilé, je le comprends, je reste confiante, je SAIS que cela va aller, dans trois mois on entame les traitements pour qu’il recouvre sa virilité…soupir, il lui manque surtout de la patience et de la sagesse, il ne possède ni l’un ni l’autre 😣
        Courage à toi, à vous deux. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s